3ème protocole facultatif: première plainte individuelle contre la Suisse

Le Comité des droits de l’enfant vient d’ordonner la suspension de l’expulsion vers la Grèce d’une famille kurde-yézidie. Le Comité demande l’examen des reproches de violation de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. [En savoir plus]

Audition d’enfants lors d’adoption au sein d’une famille arc-en-ciel

Avec le nouveau droit de l’adoption, l’adoption de l’enfant du conjoint est désormais également possible pour les couples de même sexe.[En savoir plus]

Les critiques contre la détention administrative appliquée aux enfants produisent des effets

Suite à un rapport critique de la Commission de gestion du Conseil national, les cantons de Berne et de Zürich suspendent la détention administrative pour les enfants de moins de 15 ans. [En savoir plus]

Le Tribunal fédéral tient compte de la volonté de l’enfant lors de la décision sur le lieu de résidence d’une adolescente

Dans son arrêt du 10 juillet 2018 le Tribunal fédéral protège la décision d’une instance cantonale qui accorde une plus grande importance à la volonté clairement exprimée par une adolescente qu’au droit de déterminer le lieu de résidence de son père.[En savoir plus]

Philip D. Jaffé élu au Comité des droits de l’enfant de l’ONU

Le professeur Philip D. Jaffé a été élu au Comité des droits de l’enfant par les Etats parties à la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant le 29 juin 2018. Le Réseau suisse des droits de l’enfant félicite le prof. Jaffé pour son élection.[En savoir plus]

Le Réseau suisse des droits de l’enfant compte maintenant 50 membres

le nombre de membres du Réseau suisse des droits de l’enfant atteint un nouveau sommet avec 50 organisations ! [En savoir plus]

Droits de l’enfant au Parlement

Rétrospective de la session d'été 2018[En savoir plus]

L’étude Optimus sur les mauvais traitements envers les enfants en Suisse montre une claire nécessité d’agir.

Le 12 juin l’UBS Foundation a publié les résultats du troisième cycle de l’étude Optimus sur les mauvais traitements envers les enfants en Suisse. L’étude révèle que chaque année 30 000 à 50 000 enfants entrent en contact avec des organisations de protection de la l’enfance car ils sont victimes...[En savoir plus]

Nous célébrons

Evénements

Les enfants ont des questions et des droits – à nous d'y répondre!