25.07.2017

UNICEF Report Card 14: nouvelle étude sur la situation des enfants dans les pays industrialisés

Le centre de recherche Innocenti de l’UNICEF a publié en juin 2017 son dernier rapport sur la situation des enfants dans les pays industrialisés «Building the Future». L’étude se réfère aux objectifs des Nations Unies pour le développement durable. Bien que la comparaison montre que les enfants en Suisse se portent bien, certains déficits sont mis en lumière par le rapport.

Sur les dix-sept objectifs pour le développement durable (Sustainable Development Goals SDG), neuf ont été retenus comme étant particulièrement pertinents en termes de bien-être des enfants et des jeunes pour ce rapport. 41 pays industrialisés d’Europe, d’Amérique du nord et du sud et d’Asie de l’est ont été comparés à l’aide de plusieurs indicateurs.

Dans les pays industrialisés, un enfant sur cinq vit dans la pauvreté relative

Le rapport révèle que dans les pays industrialisés aussi, la situation et les conditions de vie des enfants peuvent potentiellement être améliorées. D’importantes différences existent cependant entre les pays étudiés, suivant l’indicateur choisi. Ainsi, dans l’ensemble, on dénombre un enfant sur cinq en situation de pauvreté relative en termes de revenu, alors que cette proportion est de un pour dix au Danemark et en Norvège ou de un pour trois en Israël ou en Roumanie.

Le rapport montre aussi que l’objectif selon lequel aucun enfant ne devrait souffrir de la faim, ne semble pas encore atteint, même dans les pays industrialisés où a été menée cette étude : en moyenne, dans les pays étudiés, chaque huitième enfant souffre d’insécurité alimentaire. La situation est particulièrement alarmante en Turquie et au Mexique.

Dans le domaine de l’éducation, on constate que même dans les pays de référence comme le Japon ou la Finlande environ un cinquième des jeunes de 15 ans connaissent des déficits majeurs au niveau de leurs performances dans les domaines de la lecture, des mathématiques ou des sciences naturelles. Par ailleurs, dans le domaine de la santé, les indicateurs choisis ont permis de montrer que dans la majorité des pays étudiés, le nombre de suicides chez les jeunes a diminué au cours des dernières années. En même temps un jeune sur quatre en moyenne affirme souffrir au moins une fois par semaine de problèmes psychiques comme l’irritabilité, la nervosité ou les troubles du sommeil.

La Suisse obtient des bons résultats dans la majorité des catégories étudiées

En prenant en compte toutes les catégories, la Suisse se place au septième rang. En tête de classement on trouve la Norvège, suivie de l’Allemagne, du Danemark, de la Suède, de la Finlande et de l’Islande.

Dans sept des neuf catégories étudiées, la Suisse obtient des résultats proportionnellement bons, à savoir dans les domaines « Travail décent et croissance économique » (2e place sur 41), « Faim zéro » (3e place), « Pas de pauvreté » (5e place), « Inégalités réduites » (7e place), « Paix, justice et institutions efficaces » (7e place), « Education de qualité » (11e place) et « Bonne santé et bien-être » (12e place).

Les résultats de la Suisse se situent par contre en dessous de la moyenne des pays dans deux catégories : en ce qui concerne « Villes et communautés durables », la Suisse se trouve au 27e rang en raison de la pollution relativement forte de l’air dans les villes. En matière de « Consommation et production responsable », la Suisse pointe au 31e rang. Ceci est dû, d’après le rapport, au fait que les jeunes suisses sont mal informés sur les enjeux environnementaux et de durabilité en comparaison internationale.

Unicef Innocenti Report Card 14 – „Building the Future: Children and the Sustainable Development Goals in Rich Countries“, juin 2017 (disponible en PDF en anglais, français, italien ou espagnol)

Communiqué aux médias du centre de recherche Innocenti de l’UNICEF, 15.06.2017


Les enfants ont des questions et des droits – à nous d'y répondre!